Une question ? - 06 15 28 72 58 -

Actualités

La formatrice

Sylvie Chagnon
a été éducatrice auprès d’enfants autistes et de jeunes en difficulté pendant 8 ans, elle exerce professionnellement le Qi Gong et le Massage Énergétique Chinois depuis 23 ans et l’enseigne depuis 19 ans.

Sylvie Chagnon est titulaire d’un Diplôme Universitaire d’Études des Pratiques Sociales (mémoire 'Le pratiquant de Qi Gong : du corps objet au corps sujet'), de deux diplômes de Massage et Qi Gong délivrés par les hôpitaux AnMo YiYuan et ZhongRe YouHao YiYuan suite à un séjour de 3 années à Pékin. Elle va régulièrement à Chengdu (Sichuan) afin de garder un lien professionnel avec des médecins chinois et poursuivre sa recherche sur l’énergie Qi et le diagnostic en Médecine Chinoise. Elle assure des cursus de formation en MEC à l'Académie Wang à Toulouse, l'Institut Européen de Qi Gong et Yang Sheng, Le Fil à Soi à Bordeaux et Moissac, à Montréal-Canada. Elle exerce en cabinet privé à Bordeaux et à Moissac. Elle est l'auteur de Wu, Manuel de massage énergétique chinois, éditions Trédaniel, 2012.

Présentation globale du cursus de 2 ans

Apparu il y a plus de 2000 ans, le Massage Énergétique Chinois, Tuina a évolué avec toujours le même objectif central : le soin à la personne. Des médecins aux pieds nus marchant de village en village, aux hôpitaux, aux massages dans la rue, aux cabinets privés, aux centres d’esthétiques, aux salons de coiffure, on croise le massage et la digitopuncture où que l’on aille en Chine. Il fait partie du quotidien comme un moyen de mieux vivre, d’équilibrer le corps, le coeur, l’âme mais aussi de soigner les pathologies, de la plus bénigne à la plus grave. Cette formation sur 2 ans se répartit en cinq modules par an, un module par élément/organe/entraille de la Médecine Traditionnelle Chinoise : le Métal, l’Eau, la Terre, le Bois, le Feu. Dans chaque module, l’apprenti-masseur s’initie à la théorie de cet élément, étudie deux trajets de méridiens et leurs points principaux et pratique deux protocoles de massage pour ré-harmoniser l’organe ou l’entraille en souffrance énergétique. L’accent est mis sur la pratique du massage, le “faire”, le “sentir”, le “ressentir subtil”.
Au fil de l’année, l’élève découvre les nombreuses techniques Tuina de massage chinois : Qingmofa (l’effleurage), Tuifa (la pression-poussée), Mofa (le mouvement circulaire doux), Roufa (le pétrissage circulaire),Gunfa (le roulé profond), Nafa (le pétrissage, Qixingzhuafa (la saisie-soulever-maintenir), Xiao guitifa (la pression-retournée le long des vertèbres), Zhenfa, Chanfa, (les vibrations), Goufa (le contour de l’os), Bashenfa (les étirements et tractions, Yaofa (la rotation articulaire), Doufa (la vibration des membres), Niefa (le pincement-décollement), Niejifa (le rouleau), Tanbuofa (le grattement de la corde de guitare), Cuofa (le frictionnement entre les mains), Cafa (le frictionnement vigoureux), Limaifa (le drainage des méridiens d’acupuncture), Anfa et Yafa (les pressions), Dianfa (la pression fixe sur point d’acupuncture, technique de tonification ou de dispersion), Yizhichan (les pressions en mouvement sur les points d’acupuncture), Koufa, Jifa, Paifa (les percussions), Tanfa (la pichenette), Hefa (l’harmonisation), la globalisation… et les méthodes associées : Baguanfa (les ventouses), Juifa (la moxibustion, Moxa), technique du feu, Guasha (le racloir en corne ou en jade), Qixingzhen (le marteau « fleur de prunier »).
Pour l’élève, la sollicitation est grande car elle demande une implication vraie dans des domaines variés (le corps, le Qi, la pensée, la qualité de présence, la conscience, l’énergie mais aussi le savoir, le comprendre subtil…).
Il part pour un grand voyage au coeur de lui-même et tourné vers l’autre…

Nous avons 45 invités et aucun membre en ligne